Pourquoi s’intéresser à l’art et en quoi peut-il motiver ?

Tout le monde peut être touché par une peinture célèbre exposée dans des musées prestigieux, comme il est possible d’être sensible à un graffiti vu dans la rue. Il en est de même de la danse, du cinéma, de la bande dessinée…

 Les attraits de l’art

Nombreuses sont les raisons qui font que les gens aiment, adorent ou s’intéressent à l’art. Ainsi, l’art permet de se déconnecter du quotidien. En effet, il n’y a pas besoin de partir dans des contrées lointaines pour connaître le dépaysement, puisque l’art permet de s’évader mentalement, sans bouger de chez soi. Il représente quelque chose dont l’utilité directe dans la vie est plus difficile à percevoir que les occupations habituelles. L’art est une réelle bouffée d’air pur qui permet de laisser de côté pendant quelque temps ses tracas, avec l’ambition d’y revenir ensuite, dans des conditions optimales. L’art donne également un point de vue différent sur le monde. Avec lui, le même sujet peut être perçu et retranscrit de 1001 manières, selon l’artiste, selon celui qui le perçoit, selon les humeurs et bien d’autres paramètres. Autrement dit, l’art aiguise l’ouverture d’esprit en vue de comprendre ce que l’auteur a voulu dire. Il est aussi une fenêtre permettant d’entrevoir les différentes interprétations que d’autres spectateurs peuvent avoir.

 D’autres avantages de l’art dans la vie de tous les jours

Inévitablement, l’art rappelle aux gens la subjectivité qui influe sur le jugement de tout un chacun. Une personne peut adorer une œuvre qu’une toute autre va détester. Il n’est point question de beauté ou de qualité universelle. Aussi, l’art apprend à prendre du recul sur les critiques. En effet, les personnes qui jugent le travail d’un artiste, de façon négative, ne le dévalorisent pas en tant que personnes, elles livrent simplement leur point de vue personnel. Également, l’art apprend à dissocier les aspects techniques, qui concernent la réalisation pratique d’une œuvre, du résultat final qui vise les sens et les émotions. Aussi, l’art nourrit sa propre créativité. Que ce soit dans la vie de tous les jours, en cherchant à imaginer et à envisager les choses dans une perspective différente, qu’en pratiquant soi-même une activité artistique.

 L’art, c’est partager

De toute évidence, l’art est profondément subjectif, car il fait éprouver des émotions très personnelles. Il allume en tout un chacun un fort désir de partager son plaisir avec autrui. Le fait de ressentir cet élan vers les autres rassure sur sa capacité à pouvoir partager. Dans la pratique, à travers l’art, les gens n’hésitent pas à échanger leurs points de vue avec d’autres sur une œuvre. Même si un amateur ou un inconditionnel de l’art a l’impression de ne pas posséder les mots, quand une œuvre plaît particulièrement, il passe à la caisse pour faire l’achat. Ainsi, si l’art lui fait du bien, l’achat fait également du bien à l’art. Bref, dans le domaine de l’art, les mots d’ordre sont donner, partager… donner du plaisir, partager les ressentis, se faire plaisir et le rendre contagieux.